Rechercher
  • Humanity For The World

Humanity For The World (HFTW) participe aux dialogues des Nations Unies "The Future of World"



La présidente de Humanity For The World (HFTW), Audrey POMIER FLOBINUS participe à une série de dialogues sur les politiques mondiales en six parties sur « L'avenir du monde » de septembre 2021 à février 2022 pour partager des idées et expériences pour réduire les risques et rendre nos futurs systèmes plus résilients : ces réunion sont organisées par le Département des Affaires Economiques et Sociales des Nations Unies (DAES) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) avec le soutien des Fonds des Nations Unies pour la paix et le développement.


Humanity For The World (HFTW), participe à ces échanges afin de porter sa contribution pour la construction d'un monde meilleur pour tous.

La série a débuté le 15 septembre 2021, avec une discussion de haut niveau sur « The Future of Work », de 8 h 30 à 10 h. Alors que le monde continue de faire face aux défis de la pandémie de COVID-19, les orateurs ont examinés les ramifications de la nature changeante du travail et de l'apprentissage tout au long de la vie – et ce que nous devons faire maintenant afin d'être mieux préparés pour l'avenir du travail.



Les orateurs ont également débattus sur les questions cruciales telles que l'insécurité économique, l'économie des petits boulots, le travail informel, des salaires équitables, le rôle de l'intelligence artificielle et les politiques de soutien aux travailleurs.


Une attention particulière a été accordée aux besoins des groupes vulnérables, tels que les femmes, les jeunes, les personnes âgées, les autochtones et les personnes handicapées.

En général, les dialogues de septembre s'inspireront des messages clés des prochaines notes d'orientation du DAES sur l'avenir du travail, ainsi que d'autres ressources des Nations Unies, notamment l'Organisation internationale du travail et sa Commission mondiale sur l'avenir du travail. En s'associant à cette initiative, UN DESA et le PNUD espèrent améliorer la préparation du système des Nations Unies à répondre aux risques multidimensionnels et systémiques dans le monde interconnecté d'aujourd'hui.





3 vues0 commentaire