Logo (1).png

“L'avenir d'un pays, d'une nation...repose sur l'éducation de ses enfants.” Humanity For The World

Projet 2018-2019 : Orphelinat RASSENDECA - Cabaret - Haïti - Humanity For The World (HFTW)

Contexte:

Selon « le Nouvelliste*» situé à une trentaine de km de Port-au-Prince, la ville de Cabaret est la commune la plus proche de la capitale, de celles ne faisant pas partie de la zone métropolitaine. Pourtant, la cité construite par le président François Duvalier et ayant porté son propre nom reste, depuis belle lurette, dans l'ombre de la misère.

« Les 85.000 Cabarétains répartis sur les 4 sections communales sont livrés à leurs seuls produits agricoles constitués en grande partie en la banane », a déclaré le maire assesseur de la commune de Cabaret, M. Guillaume Joseph Baptiste, au cours d'un entretien accordé au journal en 2006. La ville construite par François Duvalier donne l'image d'un endroit où les gens ne sont pourvus d'aucun savoir-faire, a-t-il déploré.

Depuis le mois de juin 2018 ((rezonodwes.com*)) – Arielle Jeanty Villedrouin,  Directrice Générale de l’Institut du Bien-être Social et de Recherches (IBESR) a annoncé que dans le cadre du respect des droits des enfants, l’IBESR a procédé à la fermeture de 160 orphelinats en Haïti suite à la mise en place d’un mécanisme d’évaluation de la qualité des «maisons d’enfants»

RASSEDECA, pour RASSEMBLEMENT DES ENFANTS DÉMUNIS DE CABARET, est un orphelinat dirigé par le Pasteur PETION Peguy Ernès (directeur& fondateur) et sa femme.

Devant l’augmentation préoccupante de la situation de certains enfants de la ville de Cabaret, sans ressources ni parents, le pasteur et sa femme ont réagi en créant en 2000 l’Orphelinat « RASSEDECA ».

Cet Orphelinat initialement situé à Kuapaitou (durant 17 ans), à élu domicile en 2017 au sein d’une église située à « Route Nationale #1 Bercy, Cabaret – Haïti », avec pour objectif  la construction d’un orphelinat à la hauteur de ses prétentions (47 pensionnaires (garçons et filles) + une école intégrée) en effet, la place qu’ils occupaient précédemment a été attribuée à la construction d’une autre église.

Actuellement, l’Orphelinat est géré par le pasteur et sa femme avec le soutien d’amis qui donnent un coup de main pour maintenir un niveau de vie à peu près décent aux enfants. L’une des spécialités de cet Orphelinat est qu’il est composé d’une école au sein même de sa structure.

Cette spécificité lui permettait jusqu’à l’année dernière (2017) de recevoir beaucoup d’enfants des environs, soit de la ville de Cabaret, attirés par la qualité des cours proposés par l’institution, notamment les élèves de YHAVE SHAMMA (moyennant la somme fixe de 8€/année/élève).

Avec les  sommes  récoltées, l’institution pouvait, payer les professeurs, assurer les repas quotidiens, assurer le fonctionnement de l’orphelinat et la prise en charge permanente des 47 Orphelins dont ils ont la responsabilité.

 

 

 

 

Actuellement (en 2018), la nouvelle localisation de l’institution, trop éloignée du centre, met en péril le fonctionnement de l’école et donc la situation des orphelins.

En effet, situé dans un temple (église), la configuration des locaux ne permet pas d’accueillir les élèves /orphelins dans conditions optimales pour recevoir une bonne éducation scolaire :

  • Pas de bancs

  • Pas de tables

  • Pas de cours de récréation

  • Pas de chaise, en réalité pour résumé, il n’y a rien pour permettre l’accueil des enfants, encore moins des orphelins.

Dans ces conditions, de plus en plus  de parents de Cabaret, cessent d’envoyer leurs enfants  à l’école, en effet, en 2010, l’institution à comptabilisé jusqu’a 200 élèves en provenance de YAVHE SHAMMA, aujourd’hui, la plupart d’entre eux se sont réorientés vers d’autres institutions.

En ce qui concerne la situation des Orphelins (47), l’Orphelinat ne dispose que de 3 chambres, certains enfants dorment dehors, sur des draps en contact direct du sol, ou sur un sommier. Ce sont des conditions de vie difficile pour les petits.

Selon le pasteur, en Haïti, le secteur de la prise en charge sociale des enfants, les besoins sont énormes, l’un des problèmes récurrent  concerne l’éducation, en effet, il existe de grandes difficultés qui  empêchent aux enfants de se rendre à l’école.

Les besoins sont énormes :

  • Matériels scolaires

  • Nourritures

  • Matelas

  • Vêtements

  • Chaussures

  • Moyen de déplacement, en effet, le directeur dispose d’un véhicule de 5 places qu’il utilise quotidiennement (plusieurs transports) pour récupérer les quelques élèves de Yahvé shamma qui peuvent encore assister aux cours (il parvient à faire entrer dans un véhicule prévu pour 5 places, pas moins 30 élèves par voyage sur plusieurs kilomètres) autrement se sont des enfants qui serait obligés de faire plusieurs kilomètres à pied.

 

 

 

Objectifs :

Humanity For The World (HFTW) souhaite soutenir  l’Orphelinat en contribuant à la pérennisation de la scolarisation, de l’alimentation, de l’éducation, du bien-être et de la bonne santé des élèves et des enfants orphelins.

Défis :

Le défi pour Humanity For The World (HFTW) est de mobiliser la population locale  et la population mondiale autour de ce projet afin de répondre à la promesse de don faîtes à la l’institution mixte RASSEMBLEMENT DES ENFANTS DEMUNIS DE CABARET (ADESSECA) »

Humanity For The World (HFTW)  s‘est engagée à fournir à la l’institution mixte « RASSEMBLEMENT DES ENFANTS DÉMUNIS DE CABARET (ADESSECA)» :

Pour 400 enfants :

  • Cahiers

  • plumes

  • Petits matériels scolaires (Gommes, crayon noir, crayons de cire, instruments géométrie...)

  • Pour l’infirmerie, Médicaments de premiers soins (Alcool, coton, Bétadine, pommade antibiotique, pansement, vitamine C, matelas

  • Sac à dos

  • Vêtements

  • Pour améliorer le bien-être des enfants

  • Nourritures

  • Matelas

  • Vêtements

  • Chaussures …etc.

Résultats escomptés :

Suivre la nouvelle feuille de route universelle sur le développement durable à l’horizon 2030 repris par le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire du gouvernement Français  et

 

Défini en Septembre 2015 par l’Organisation des Nation Unies  et ses 193 Etats membres repris :

 

 « C’est un agenda pour les populations, pour la planète, pour la prospérité, pour la paix et par les partenariats. Il porte une vision permettant de transformer notre monde en éradiquant la pauvreté et en assurant sa transition vers un développement durable. »

 

Par cette action Humanity For The World (HFTW) participe en agissant  directement dans les domaines suivants :

IMG-20180816-WA0026-ConvertImage.jpg
IMG-20180816-WA0020-ConvertImage.jpg

Liste des besoins

Liste des besoins

20180717_234228_0001-1-ConvertImage.jpg
tlchargement-15-ConvertImage.jpg
tlchargement-1-ConvertImage.jpg
tlchargement-2-ConvertImage.jpg
tlchargement-14-ConvertImage.jpg
tlchargement-3-ConvertImage.jpg
tlchargement-8-ConvertImage.jpg
tlchargement-10-ConvertImage.jpg
IMG-20180816-WA0018-ConvertImage.jpg
IMG-20180816-WA0024-ConvertImage (1).jpg