top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurHumanity For The World

Humanity For The World (HFTW) participe au dialogue constructif de l'Organisation des Nation Unies de lutte contre les drogues et le crime sur le sujet de "la traite des personnes"

Représenté par sa présidente, le Dr.h.c Audrey POMIER FLOBINUS, Humanity For The World HFTW) a été invité en sa qualité de membre du groupe de travail de la 14e réunion sur la traite des personnes, à participer au dialogue constructif sur la traite des personnes qui s'est tenu le 10 juillet 2024 de 08h00 à 13h00 - 15h30 à 16h30, au siège de l'ONU à Vienne en Australie.

Sous la co-présidence du Professeur Conny Rijken , Rapporteur national néerlandais sur la traite des êtres humains et la violence sexuelle contre les enfants (Pays-Bas) et de M. Hicham Mellati , Directeur des Affaires criminelles, des Grâces et de l’Observatoire national de la criminalité, Ministère de la Justice (Maroc) le 14e Groupe de travail sur la traite des êtres humains s'est déroulé sous format hybride durant deux sessions (matin/après-midi).

Pleins feux sur la 14e réunion du Groupe de travail sur la traite des personnes

Au regard de l'importance du sujet, nous étions nombreux à participer à ce 14 ème groupe de travail. Les échanges se sont réalisés uniquement en anglais et l'ensemble des échanges ont tournés autour temps forts suivants :

Une table ronde a abordé les thèmes de « la traite des personnes aux fins de prélèvement d'organes et des comportements connexes » et des « questions et priorités nationales concernant la traite des enfants » .

Les panélistes issues des organisations suivantes ont réalisés un plaidoyer remarquable sur la situation actuelle sur sujet de la traite des êtres humains :

  • Coalition pour des solutions aux défaillances d'organes (COFS)

  • Association coréenne pour les transplantations d'organes éthiques

  • Université de Liverpool

  • Trust pour la lutte contre la traite des êtres humains – Afrique de l’Est (CHTEA)

  • La Déclaration du Groupe Dépositaire d'Istanbul (DICG)

  • Empreinte vers la liberté

  • L'égalité maintenant

  • Fondation One African Child pour l’apprentissage créatif

  • Groupe de travail d'alerte rouge

  • Conseil citoyen pour la sécurité et la justice de Mexico

Échange interactif sur les activités pertinentes des parties prenantes non gouvernementales.

Un tour de table a permis de libérer la parole a travers les déclarations, les questions des parties prenantes avec un accent particulier sur trois points permanents de l'ordre du jour :


  • Rôle des acteurs non gouvernementaux dans l'universalisation et la mise en œuvre du Protocole relatif à la traite des personnes, notamment en ce qui concerne la traite des enfants et la traite des personnes aux fins de prélèvement d'organes.


  • Besoins d'assistance technique des États parties et engagement/participation des parties prenantes non gouvernementales, en particulier en ce qui concerne la traite des enfants et la traite des personnes aux fins de prélèvement d'organes.


  • Approches centrées sur le genre, la jeunesse, les droits de l’homme et les victimes pour prévenir et lutter contre la traite des personnes, en particulier en ce qui concerne la traite des enfants et la traite des personnes aux fins de prélèvement d’organes.



Коментарі


bottom of page